• Vous ne pouvez pas lire les vidéos

Ses origines


La sophrologie a été créée en 1960 par Alphonso Caycedo, médecin neuropsychiatre. Cette technique est née de ses connaissances de l’Orient (yoga, zen…) et de l’Occident (hypnose, training-autogène de Schultz, phénoménologie…).

Le docteur Caycédo a forgé le mot « sophrologie » à partir de trois racines grecques :
  • SOS : harmonie, tranquillité, sérénité
  • PHREN : esprit, conscience
  • LOGOS : science, la parole

C’est donc étymologiquement la science de la conscience harmonieuse.

La sophrologie est une méthode psycho-corporelle, associant la respiration, la détente musculaire et les visualisations permettant l’apaisement. Mais, plus qu’une simple relaxation, cette méthode vise à une meilleure connaissance de soi en vue du mieux-être et d’un épanouissement personnel.

La sophrologie repose sur quatre principes de bases :
  • Le principe d’action positive. Il consiste à s’appuyer sur les expériences positives de l’être car tout vécu a des répercussions positives sur la conscience.
  • Le principe du schéma corporel comme réalité vécue. Par l’entraînement, il s’agit d’amener à une prise de conscience du corps dans ses sensations fines.
  • Le principe de réalité objective. Le sophrologue doit être conscient de sa propre conscience, de ses limites et de la réalité objective des personnes qu’il accueille.
  • Le principe d’adaptabilité. Le sophrologue doit veiller à adapter ses techniques à la réalité et à la singularité de chacun.

Ses bienfaits


On sait que le stress, l’angoisse peuvent amener des maladies psychosomatiques : se projeter dans un futur positif et accepter son passé aident à un mieux-être physique et mental.

La sophrologie par des mouvements simples associés à la respiration permet de vivre pleinement la présence de son corps, de prendre conscience de ses points de tension et de les dénouer par des exercices de tension et de relâchement musculaire. Un entraînement régulier permettra de retrouver l’harmonie entre le corps et l’esprit ainsi que le calme, la confiance en soi, le dynamisme et l’optimisme.

Les exercices de sophrologie vous amèneront rapidement à être autonome et à vous relaxer à tout moment de votre quotidien. En effet, le rôle du sophrologue est de transmettre des techniques que vous pourrez ensuite utiliser selon vos besoins au cours des différents moments de votre vie. Ainsi, la sophrologie vous offrira un espace de détente psychique et physique.

Si la sophrologie ne peut en aucun cas se substituer à un traitement médical, elle offre un complément aux traitements et permet de mieux les supporter tout en agissant sur la douleur.